Nuisances extérieures, bruits intérieurs, voisinage, le confort acoustique de certaines habitations peut se révéler précaire occasionnant alors une gêne quotidienne pour leurs occupants. L’Agence Val d’Yerres de La Maison Des Travaux vous délivre quelques conseils pour améliorer l’isolation phonique de votre logement.

CONTACTEZ NOUS EN CLIQUANT ICI

Identifier le type de nuisance

Le bruit, ou plutôt les bruits, lorsqu’ils sont trop fréquents ou bien trop forts, peuvent perturber votre confort quotidien. Pour autant, les nuisances peuvent avoir plusieurs origines et il convient de bien comprendre leur cause et leur mode de transmission pour mieux les éradiquer. Ainsi, il faut distinguer :

  • Les bruits solidiens, provoqués par des chocs, des impacts, des équipements (chasse d’eau, ascenseur, machine à laver) et qui se transmettent par vibration
  • Les bruits aériens qui se transmettent par l’air (infrastructures de transport, conversations, etc.)

Un bruit rencontrant une paroi peut réagir de différentes façons selon la nature de celle-ci. Une fraction sera réfléchie (réverbération), tandis qu’une autre sera absorbée et enfin une dernière traversa la paroi et fera vibrer l’air de l’autre côté. Certaines nuisances, comme la musique ou la télévision, peuvent avoir une même source mais nécessiter deux traitements car issues de bruits solidiens transmis par vibration et de bruits aériens causés par une mauvaise étanchéité.

Une bonne isolation acoustique doit donc permettre de limiter à la fois :

  • le réfléchissement pour le confort de la pièce où se trouve la source de la nuisance
  • la vibration pour le confort des pièces voisines ou pour se protéger d’une nuisance provenant d’une pièce voisine
  • la transmission par l’air

Deux facteurs sont donc à prendre en compte : la capacité d’absorption des parois (cloisons, murs, planchers, plafonds) et les défauts d’étanchéité (fenêtres, portes, aérations, etc.).

Réduire les nuisances sonores

S’attaquer aux problèmes de circulation de l’air permet donc de réduire les bruits aériens. L’étanchéité des huisseries (portes et bas de portes, fenêtres, coffres de volets roulants, etc.) joue en effet un rôle primordial dans la transmission des bruits extérieurs vers l’intérieur. Mais cette action peut se révéler insuffisante, il faudra alors compléter l’amélioration de l’isolation phonique par la pose de blocs-portes et de doubles voire de triples vitrages.

Le second point à renforcer pour améliorer son confort acoustique est la capacité d’absorption des parois. Des matériaux poreux et/ou lourds sont à privilégier, comme le béton banché, le béton cellulaire ou le parpaing de bois, mais remplacer une cloison légère par une telle séparation n’est pas toujours facile, même en rénovation. Le doublage des murs avec des matériaux isolants phoniquement et pas seulement thermiquement, comme la laine de roche par exemple, est une autre option plus simple à mettre en œuvre. Pour les plafonds, l’installation d’un faux-plafond (plafond tendu par exemple) vous isolera des bruits provenant du niveau supérieur. Au sol, des sous-couches isolantes et un revêtement flottant restent la combinaison la plus efficace. Enfin, pour le confort intérieur de chaque pièce, la pose de certains éléments décoratifs, comme des rideaux épais vous permettront de réduire les nuisances extérieures, mais aussi de combattre les phénomènes de réverbération grâce à leur faculté d’absorption.

L’Agence Val d’Yerres de La Maison Des Travaux est à votre écoute pour vous accompagner dans votre projet de renforcement de l’isolation phonique de votre logement. Nous intervenons dans de nombreuses communes de l’Essonne (Montgeron, Yerres, Brunoy, Draveil, Crosne, Vigneux-sur-Seine, Quincy-sous-Sénart, Saint-Germain-lès-Corbeil, Tigery, Varennes-Jarcy, etc.).

À noter : le service La Maison des Travaux est entièrement gratuit pour le client, nous sommes exclusivement rémunérés par nos artisans partenaires pour le temps et les affaires que nous leur faisons gagner.